• Parcours original pour l'un des Joailliers Créateur les plus reconnus de sa génération

    Portrait du Joaillier créateur "Benoit" par Phllipe Bouasse, Rédacteur en chef chez Textuel


    Benoit Massoc   passa son enfance en Afrique de l’ouest, de la côte d’Ivoire au Sénégal. Un enfant rêveur et très peu scolaire « la plage était trop proche de l’école » dit-il souvent.

    <o:p></o:p> Lorsque la leçon de ses professeurs ne captait pas son attention,Benoît  illustrait ses copies de quelques coups de crayons.

    L’Afrique un univers qui contribuera en grande partie à construire le mental particulier de ce joaillier créateur. Partagé entre une dureté de vie et une étouffante sensibilité.
    <o:p></o:p>

    Il arrive en France à l’âge de 18 ans sans diplôme et commence à gagner sa vie avec de petits boulots de nuit. Mais très rapidement une rencontre inattendue ! Un homme, certainement touché par ce gamin un peu lunaire et plein de rêves naïfs décide de jouer ses relations pour faire entrer
    Benoît   dans une des plus vieilles maison de haute joaillerie de la place de paris.

    C’est donc dans un prestigieux
    atelier  , travaillant sur quelques une des plus belles pierres du monde et guidé par les meilleurs talents que Benoît a fait ses gammes.
    Cette intégration dans un milieu du bijou lui permettra également d’intégrer en parallèle l’école de joaillerie de la rue du Louvre.
    <o:p></o:p>

    Quelques années plus tard, poussé par la renommé de son atelier de formation, il ouvre un atelier sous les toits où il vend ses techniques à d’autres maisons de la place et certains gros clients particuliers.<o:p></o:p>

    Très vite Benoit   s’attire la sympathie de quelques personnes influentes et reconnues qui font de lui leur artiste joaillier de confiance.

    Son succès lui permis très vite de financer un vieux rêve. Il ouvre un
    atelier   où il crée derrière une vitrine sur la rue en plein cœur du quartier latin de Paris.

    Passionné de bijoux anciens, Benoît  s’est peu à peu mis à consacrer une partie de son activité à la restauration de pièces anciennes, ce qui  lui permettra de faire la connaissance de celui qui deviendra certainement un de ses plus grands amis, Bruno Bottazzi (expert gemmologue et un des meilleurs spécialistes parisiens du bijou ancien). C’est auprès de ce dernier que Benoît  apprendra le bijou ancien au gré de nombreux voyages à travers le monde, pour retrouver et racheter les bijoux des plus belles périodes de l’histoire de la
    joaillerie   .<o:p></o:p>


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Ton petit cousin Lo
    Jeudi 22 Avril 2010 à 07:54
    Benoit, je viens de lire tous les articles de ton site et je trouve que ce que tu fais est magnifique. Je viens entre autre de découvrir de nouvelles pierres et comment tu es rentré dans le metier.
    Je te souhaite bon courage pour la suite !!!
    Ton IDOLE : ton petit cousin Loïc !!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :