• la Chine tient la cinquième place au monde pour les réserves

    La Chine, un avenir en or 

     

    Pékin a beaucoup augmenter son patrimoine d'or.  Hu Xiaolian La patronne du Safe (State Administration of Foreign Exchange),a déclaré que la Chine avait fait une augmentation de ses réserves d’or  de 76% depuis 2003, les faisant passer de 454 tonnes à 1 054 tonnes. la Chine est devenue le cinquième plus grand possesseur d’or  au monde.

    Les cours de l'or  ont considérablement, avec l'idée que l'or  pouvait intéresser le géant chinois. Mais, surtout, l'annonce du Safe, qui gère  1 950 milliards de dollars de réserves de change chinoises, a favorisé les spéculations sur la diversification de la politique chinoise à ce sujet. Dans la presse chinoise la rumeur grandie  sur l'existence d'un plan encore plus important d'achat d'or , pour gonfler les réserves à 3 000 voire 5 000 tonnes dans le but d'arriver en deuxième position juste derrière les États-Unis, pèse plus de 8 000 tonnes.

    Pourtant, malgré l'annonce, un certain nombre d'analystes minimisent la rumeur chinoise.

    Hu Xiaolian a annoncée que la Chine diversifierait encore ses réserves de changes,en continuant bien sur à favoriser les principales devises et les actifs de qualité. Les Chinois ont annoncés que depuis quelque temps 'ils allaient  brutalement arrêter d'acheter des obligations du Trésor américain. D’après Les chiffres de février, le Trésor montrent que leurs achats de bons du Trésor n'ont accrus que de 4,6 milliards de dollars par rapport à janvier, soit leur plus minime progression par moi depuis juillet. La Chine reste cependant le premier pays posseceur de bons du Trésor américains, devant le Japon.

     Après la crainte des Chinois pour leurs actifs et leur récent souhait d’une nouvelle monnaie  de réserve qui prendrait la place du billet vert, les Américains font du reste tout leur possible pour les convaincre. Ils ont ainsi perdus de la valeur sur le yuan, le Trésor à refusé finalement dans le dernier rapport de parler de «manipulation» des taux de change, tout en restant d'avis que la monnaie chinoise est sous-évaluée. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :